SO 1221 Djinn

 

Djinn, cellule - Catégorie : hélicoptère léger
- Constructeur : Sud Aviation (ex SNCASO)
- Fabrication : 1954
- Dans l'ALAT : 112 exemplaires


Caractéristiques techniques:


- Emploi : liaison, observation, évacuation sanitaire Tableau de bord
- Nombre de places : 2
- Motorisation : Turbogénérateur d'air Turboméca "Palouste VI"
- Voilure : rotor bipale à réaction
- Carburant : kérosène
- Puissance : 240 cv à 31000 t/mn
- Consommation : 120 l/h
- Vitesse maximale : 130 km/h
- Vitesse de croisière : 100 km/h
- Plafond : 4000 m.
- Autonomie : 2h15mn
- Poids à vide : 360 kg
- Poids maximal : 760 kg
- Charge : 250 kg, 200 kg sous élingue
- Dimensions : H= 2,6 m ; L= 5,3m ; l=1,93m
- Diamètre rotor : 11 m.

Historique


Le SO 1221 Djinn (nom d'un génie aérien arabe), est le premier hélicoptére à réaction en bout de pale à avoir atteint la production industrielle.
Grâce à la réalisation par Turboméca du groupe générateur "Palouste", la SNCASO peut faire voler début 1953 le prototype du Djinn. Son fonctionnement simplifié est le suivant: l'air comprimé par la turbine est envoyé dans un conduit près de la tête rotor d'où il est distribué dans les pales équipées chacune d'une tubulure jusqu'aux extrémités. De là, l'air est éjecté par une tuyère perpandiculaire à l'axe de la pale. Ce système simplifie la construction de l'appareil qui est exempté d'arbre de transmission, de réducteur et d'anticouple.
Construit à Rochefort le premier Djinn réceptionné client l'a été par le GE-ALAT le 25 octobre 1956. C'est un hélicoptère biplace, bipale en balancier, à atterrisseur à patins. Sa direction est assurée par un gouvernail recevant les gaz d'échappement de la turbine. Il peut êre équipé de deux civières et d'une élingue de transport de charge. Démarré initialement à la manivelle, il sera doté ultérieurement d'un moteur auxiliaire Lavalette de 49 cm3 surnommé le "Pouette". Le faible rayon d'action impose son transport entre les missions sur une remorque adaptée ou sur un camion transportant également son carburant de réserve.
Le Djinn fut présent en Algérie dès 1957, utilisé pour les reconnaissances rapprochées, les évacuations sanitaires, le réglage des tirs. Il participera également aux missions polaires françaises aux îles Crozet et en Terre Adélie.

Palouste Turbine Palouste