Stampe SV 4 C


Stampe, cellule

- Catégorie : avion école et de voltige
- Constructeur : SNCAN France et A.I.A Alger
- Fabrication : 1933 (a partir de)
- Dans l'ALAT : 40 exemplaires

  

Caractéristiques techniques:


- Emploi : école et voltige
- Nombre de places : 2
- Motorisation : Moteur Renault 4P01 - 4P02 - 4P05
- Puissance : 140 cv à 2500 t/mn
- Propulsion : hélice bipale
- Carburant : essence 80/87
- Consommation : 35 litre/heure
- Vitesse maximale : 195 km/h
- Vitesse de croisière : 170 km/h
- Plafond : 2000 mêtres
- Autonomie : 2h30 mn
- Poids à vide : 530 kg
- Poids maximal : 770 kg
- Charge : 240 kg
- Dimensions : H= 2,80 m ; L= 6,81 m ; l=0,87 m
- Envergure : 8,38 m

 

Historique


Construit en Belgique par la société Stampe et Vertongen, cet appareil vit le jour en 1933. Mais c'est au lendemain de la secondaire guerre mondiale que sa construction prit vraiment son essor.
La France cherchait alors un avion pour la formation initiale de ses pilotes civils et militaires. Séduite par les qualités du Stampe, elle en acheta la licence. Construit sous la dénomination "SV4C", équipé d'un moteur Renault 4PO1, cet avion d'école et de voltige fut construit à 940 exemplaires par la S.N.C.A.N. (Société Nationale de Construction Aéronautique du Nord) et par l'A.I.A. (Atelier Industriel de l'Aéronautique d'Alger).
C'est un biplan à ailes haubannées et décalées. Le revêtement est entièrement toilé. Biplace en tandem, il est doté d'une double commande et d'un tableau de bord répété aux deux places pilotes.
Utilisé indifféremment par l'Armée de l'Air, l'Aéronautique Navale, l'ALAT et les centres nationaux civils, il servit à l'élaboration de la méthode dite "Saint Yan". Utilisé à partir de 1953 par la patrouille d'Etampes, ses exceptionnelles qualités en feront l'appareil préféré des plus grands pilotes français.
Utilisé depuis 1954 par des générations d'élèves pilotes dans les écoles de l'ALAT de Mayence - Finthen puis Dax, il sera retiré du service en juin 1960, supplanté par le Nord 3202.


Cockpit