MH 1521 Broussard


Broussard, cellule

 

 

- Catégorie: Avion de liaison
- Constructeur: Max Holste (France)
- Fabrication: 1956
- Dans l'ALAT: 40 exemplaires











Caractéristiques techniques:


- Emploi: liaison, évacuation sanitaire, parachutage, VIP
PC volant
- Nombre de places: 6
- Motorisation: Moteur Pratt et Whitney R 985,
9 cylindres en étoiles
- Propulsion: hélice bipale à pas variable
- Puissance: 460 CV à 2300 t/mn
- Carburant: essence 90/96 ou 100/130
- Consommation: 85 litres/heure
- Vitesse maximale: 300 km/h
- Vitesse de croisière: 180 km/h
- Plafond: 4000 mètres
- Poids à vide: 1725 kg
- Poids maximal: 2700 kg
- Charge: 975 kg
- Dimensions: H= 3,25 m ; L= 8,75 m; l=1,4m

 

Historique


Le prototype du MH 1521, construit à Reims par les usines Max Holste effectua son premier vol le 17 novembre 1952. Livré à l'Alat en 1956, il équipa outre l'Armée de l'Air et la Marine, une quinzaine de pays. Il a été construit à plus de 350 exemplaires, le dernier en 1961.

C'est un avion monoplan à aile haute haubannée et à double dérive. Le revêtement est entièrement métallique. Les jambes de train, à ressorts d'acier, sont d'une exceptionnelle robustesse. Appareil à double commande côte à côte, il comporte 6 places en tout et ses différents équipements lui permettent le transport léger, le PC volant, l'emport de 2 civières, le vol aux instruments le parachutage et la photographie aérienne.

Capable de parcourir 900 km à une vitesse de 180 km/h, le MH 1521 fut surtout utilisé par l'Alat en Algérie pour les liaisons et les évacuations sanitaires secondaires. Rentrés en France, il fut, notamment au sein de l'Ecole d'Application de l'Alat, l'appareil de base pour le vol aux instruments et la radionavigation. Subissant à partir de 1970 la déflation des appareils à voilure fixe au bénéfice de l'hélicoptère, il fut encore utilisé pour les liaisons techniques du Matériel jusqu'en 1993 où les deux derniers Broussards furent retirés du service.

Cet appareil a effectué dans l'Alat plus de 190 000 heures de vol.